CHEF DE BUREAU DE L'OMS DANS LES PAYS, TERRITOIRES ET ZONES (LISTE MONDIALE) (HQ/12/HQ/ROST7)

24 May 2016
 
PDF/Print version
Share this vacancy
 
Returning applicants, please log in
Not registered? Register here
 
List of closed vacancies
 
Return to current vacancies list

L'OMS a pour mission d'amener tous les peuples au niveau de santé le plus élevé possible.
Numéro de la vacance : HQ/12/HQ/ROST7
 
Titre: Chef de bureau de l'OMS dans les pays, territoires et zones (Liste Mondiale)
 
Classe : P or D level
 
Type de contrat : Fichiers de candidats
 
Durée :  Deux ans
 
Date : 29 novembre 2012
 
Date de clôture : 31 janvier 2013 Poste pourvu
 
Lieu d'affectation :  Multiple duty stations, various
 
Unité administrative : HQ Headquarters (HQ) /
HQ/DGO Director-General's Office (HQ/DGO)
HQ/DGD Offices under the Director-General (HQ/DGD)
 
OBJECTIFS DU PROGRAMME
Le but de la présence de l'OMS dans les pays, territoires et zones est d'instaurer une collaboration réciproque entre le Secrétariat et les pays, territoires et zones, en soutenant ceux-ci dans l'obtention des objectifs nationaux en matière de santé et en contribuant à l'action de santé publique aux niveaux régional et mondial. Les chefs des bureaux de l'OMS dans les pays, territoires et zones (HWOs) dirigent, avec l'appui de tous les échelons du Secrétariat, les travaux des bureaux de l'OMS qui sont le principal instrument de la mise en ouvre de la coopération technique de l'Organisation.
Description des fonctions
En tant que représentant du Directeur général et du Directeur régional, le chef de bureau de l'OMS recruté au niveau international dirige le programme de l'OMS dans le pays, conformément aux fonctions essentielles de l'Organisation. Le chef de bureau joue un rôle directeur dans les principaux domaines fonctionnels suivants : 1) Coordination, représentation, partenariat et sensibilisation ; 2) Coopération technique, conseils sur les politiques et dialogue ; et 3) Administration et gestion.

1. Coordination, représentation, partenariat et sensibilisation

Le chef de bureau de l'OMS :

 Représente l'Organisation mondiale de la Santé à tous égards ;

 Agit en amont en tant que conseiller politique du gouvernement, en mettant en avant une réelle dimension sanitaire dans les politiques sociales, économiques, environnementales et de développement au moyen d'un dialogue avec les hauts fonctionnaires du ministère de la santé et d'autres ministères concernés, ainsi qu'avec les pouvoirs publics locaux, les organismes bilatéraux et multilatéraux, les organisations du système des Nations Unies, les organisations non gouvernementales et les autres partenaires ; et plaide la cause de la santé en tant que partie intégrante du programme national et du programme de développement ;

 Fournit aux autorités de santé des informations actualisées sur les évolutions dans les domaines de la santé mondiale et de la santé et du développement, y compris sur les répercussions de ces évolutions sur les programmes nationaux en matière de santé ;

 Assure le suivi auprès des autorités nationales des résolutions adoptées par les organes directeurs, facilite la contribution du pays aux travaux de l'OMS et à la santé mondiale, et permet à l'Organisation comme au pays de tirer le meilleur parti de sa qualité de Membre ;

 Facilite le dialogue sur l'action à mener entre les autorités nationales, la communauté des donateurs et d'autres partenaires du développement et de la coopération, et agit en tant que coordonnateur/ intermédiaire pour l'instauration et/ou le renforcement des réseaux mis en place avec les pouvoirs publics, les institutions, les organisations non gouvernementales, les associations professionnelles, les partenaires extérieurs et d'autres acteurs de la santé, afin de mobiliser le soutien et les ressources voulus pour les besoins sanitaires prioritaires ;

 Favorise la coordination pour l'efficacité de l'aide entre les partenaires du développement sanitaire sous la direction du ministère de la santé, conformément à la Déclaration de Paris sur l'efficacité de l'aide, au Programme d'action d'Accra et au Partenariat de Busan pour une coopération efficace au service du développement ;

 Dirige la coopération internationale pour la santé au sein de l'équipe de pays des Nations Unies et veille à ce que le bilan commun de pays (CCA) et le plan-cadre des Nations Unies pour l'aide au développement (PNUAD) (lorsqu'ils existent) comprennent une composante santé significative qui soit conforme aux priorités nationales dans ce domaine.

2. Coopération technique, conseils sur les politiques et dialogue

Le chef de bureau de l'OMS :

 Fournit des conseils sur les politiques et facilite le dialogue politique au niveau du pays, ainsi que l'engagement plus large du pays, territoire, de la zone dans le cadre des politiques et dialogues régionaux et mondiaux ;

 Dirige l'élaboration et/ou la mise à jour de la stratégie OMS de coopération avec le pays avec le soutien du Secrétariat de l'OMS, en veillant à ce qu'elle soit alignée sur les priorités nationales et harmonisée avec l'action des partenaires du développement sanitaire ; et coordonne les échanges réciproques entre la stratégie de coopération avec le pays et le programme général de travail ;

 Soutient le pays, territoire ou la zone dans son adaptation aux normes, critères et lignes directrices techniques pour l'utilisation et la mise en ouvre, et dans l'adoption de celles-ci ;

 Recense les domaines nécessitant un soutien technique et un renforcement institutionnel et dirige la mobilisation et la fourniture du soutien technique requis, en coordination avec les unités techniques régionales et celles du Siège ;

 Réunit les acteurs de la santé et facilite la coordination entre ceux-ci afin de soutenir le développement de la santé au niveau national et de répondre aux situations d'urgence sanitaire ;

 Renforce les capacités nationales en vue de se conformer au Règlement sanitaire international (RSI), à la Convention-cadre de l'OMS pour la lutte antitabac ainsi qu'à d'autres accords mondiaux ;

 Renforce les capacités nationales permettant de recueillir, d'analyser, de diffuser et d'utiliser les données nationales pour le suivi de la situation en matière de santé, l'évaluation des tendances, et pour contribuer à la notification des données aux niveaux local, national, régional et mondial ;

 Rassemble les connaissances au niveau du pays pour tenir les hauts responsables informés des évolutions pertinentes, et gérer le bureau de l'OMS de manière efficace ;

 Fournit un soutien technique à l'élaboration des politiques, stratégies et plans nationaux en matière de santé, y compris pour ce qui est de l'évaluation des risques et des interventions en cas de catastrophes et d'urgences de santé publique ;

 Dirige les actions du groupe de responsabilité sectorielle Santé dans le cadre des interventions des Nations Unies dans les situations de crise et les situations d'urgence ;

 Renforce la capacité des États Membres à contribuer à la santé mondiale.

3. Administration et gestion

Le chef de bureau de l'OMS :

 Mobilise des ressources pour la santé, notamment des ressources internes, et renforce les capacités nationales de mobilisation des ressources ;

 Veille à ce que la responsabilité de rendre compte de la mise en ouvre des plans de travail biennaux soit pleinement respectée, conformément au cadre de responsabilisation ;

 Veille à l'utilisation optimale des ressources financières, techniques, logistiques et humaines de l'OMS, moyennant une gestion économique et efficace du bureau dans le pays, le territoire ou la zone, en totale conformité avec les procédures, règles et règlements de l'OMS ;

 Est responsable et redevable pour tous les éléments d'actif du bureau de l'OMS ;

 Dirige l'équipe du bureau de l'OMS et favorise le travail d'équipe au sein du bureau, dans tout le Secrétariat et au sein de l'équipe de pays des Nations Unies, en étroite collaboration avec le coordonnateur résident des Nations Unies et avec les partenaires ;

 Coordonne/élabore et suit le plan de travail du bureau dans le pays ainsi que la gestion des services du personnel ;

 Veille à la sûreté et la sécurité de tous les membres du personnel de l'OMS et s'efforce d'améliorer celles ci dans le cadre de responsabilisation des Nations Unies pour la sécurité ; et donne des conseils sur les questions liées à la santé dans le cadre de l'équipe de pays des Nations Unies (UNCT).
QUALIFICATIONS REQUISES
Formation :
Diplôme universitaire en sciences sociales ou sciences de la santé, et diplôme postuniversitaire en santé publique ou dans une spécialité liée à la santé.

Connaissance de l'OMS et/ou des programmes et politiques des Nations Unies.
Compétences :
Compétences requises par l'OMS:

1. Respecter et promouvoir les différences individuelles et culturelles
2. Veiller à l'utilisation efficace des ressources
3. Instaurer et promouvoir des partenariats dans toute l'organisation et au-delà
4. Promouvoir l'innovation et l'apprentissage dans l'organisation
5. Promouvoir la position de l'OMS en tant qu'autorité dans le domaine de la santé
Expérience :
Au minimum dix ans d'expérience pertinente, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, notamment :

 Expérience de direction reconnue et vaste expérience progressive à un niveau supérieur, en particulier dans la gestion de programmes/systèmes de santé complexes aux niveaux à la fois national et international.
 Expérience de travail à l'OMS, dans d'autres organismes des Nations Unies, ou d'autres organisations de développement.
Langues :
Langues :
Excellente connaissance de l'anglais et bonne connaissance pratique d'une autre langue le cas échéant, en fonction du pays, territoire ou zone.
Informations supplémentaires
Poste classé au niveau P-5, P-6 ou D-1 en fonction du lieu d'affectation.

Les candidats retenus seront ajoutés à la liste à partir de laquelle les HWOs seront choisis.

Les candidats retenus devront normalement être disponibles pendant au minimum trois ans avant l'âge obligatoire de la retraite.

Des tests, entretiens et autres instruments d'évaluation peuvent être utilisés pour sélectionner les candidats.

Les candidats au poste de chef de bureau de l'OMS dans un pays, territoire ou zone, recrutés au niveau international, seront retenus uniquement après une évaluation officielle dont les résultats auront été jugés satisfaisants.

Cette vacance de poste pourra être utilisée pour pourvoir un poste similaire, au même grade.

Les candidatures en ligne sont vivement encouragées pour permettre à l'OMS de conserver votre profil dans une base de données permanente. Veuillez consulter le site du recrutement en ligne de l'OMS à : http://www.who.int/employment/fr/ ; vous y trouverez toutes les informations sur les procédures relatives aux candidatures en ligne.

L'OMS s'engage en faveur de la diversité au sein de son personnel.
Tout engagement/toute prolongation d'engagement doit être conforme au Statut du Personnel, au Règlement du Personnel et au Manuel de l'OMS. Seules seront contactées les personnes dont la candidature est sérieusement prise en considération.

Poste pourvu

This vacancy is shown for viewing only. It is not currently open for applications
 
 
l'OMS st un espace non fumeur. L'Organisation ne recrute pas de consommateurs de tabac sous quelque forme que ce soit.
Share